par et pour les journalistes d’investigation citoyens

La fusillade en Syrie qui révèle un environnement précaire pour les forces américaines

mars 9, 2020

Par Syrie Factuel

Un simple poste de contrôle situé dans le Nord-Est de la Syrie est récemment devenu un point de grand intérêt. Dans cette nouvelle collaboration de Bellingcat avec Newsy, nous vous expliquons pourquoi.

Les troupes américaines patrouillent à la frontière syro-turque depuis 2017. Ces patrouilles ont pour objectif d’essayer de calmer les tensions entre différentes factions locales. Ces tensions ont notamment concerné la Turquie – qui est, et c’est un point crucial, un partenaire de l’OTAN – et les milices kurdes qui ont aidé les États-Unis dans leur combat contre l’État Islamique.

Pourtant, en octobre 2019, le président américain Donald Trump a soudainement annoncé que les troupes américaines allaient se retirer du Nord-Est de la Syrie. Ce qui laissait à la Turquie toute la liberté d’y envoyer ses propres troupes. L’invasion turque a finalement amené à la mise en place de patrouilles russes, et a renforcé la présence des forces du régime syrien dans la zone.

Selon un vieil adage, « trop de cuisiniers gâtent la sauce ». C’est exactement de cela qu’il s’agit ici, d’autant que le retrait total des troupes américaines n’a finalement pas eu lieu.

Regardez la vidéo pour comprendre comment une situation déjà extrêmement tendue et confuse peut finir par déraper.

Note : L’équipe the Newsy + Bellingcat a reçu début mars le prestigieux Scripps Howard Award for Innovation.

Un article de l’équipe d’investigation de Bellingat traduit par Syrie Factuel
Syrie Factuel

S’abonner à la liste de diffusion Bellingcat:

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un digéré hebdomadaire des publications de Bellingcat, les liens vers des articles d’enquête en source ouverte, et plus encore.

Soutenir Bellingcat

Vous pouvez soutenir le travail de Bellingcat par donations en utilisant le lien suivant:

Répondre

  • (ne sera pas publié)